Parole d’éleveur – Arsène BARZEN (Luxembourg)

Parole d’éleveur – Arsène BARZEN (Luxembourg)

Exploitation : Ferme laitière familiale

Nom : Arsène BARZEN

Code postal : Herborn – Luxembourg

Surface : -

Troupeau : 85/90 vaches laitières

Production moyenne : 10 000 l/VL – TB : 4 % - TP : 3,4%

Utilisation : 1 kg de SLX 25

Encouragé par ma laiterie, je privilégie les protéines de proximité. Les 2/3 de mes apports protéines sont aujourd’hui en SLX 25.

Arsène Barzen a fait le choix de protéines de proximité et non OGM

Arsène Barzen est installé sur une ferme familiale à Herborn au Luxembourg. Il partage son activité entre l’élevage laitier, la culture des céréales et une activité de distillerie.
Son troupeau est composé de 85/90 vaches laitières et sa production annuelle est de 750 000 litres de lait livrés à la laiterie Arla.
La même ration est distribuée toute l’année, une fois par jour à la mélangeuse. Elle est complétée toutes les heures par un petit robot qui distribue l’aliment.

La ration annuelle :

20 kg ensilage herbe
15 kg ensilage maïs
2 kg de céréales de la ferme
1 kg de SLX 25
+ minéraux
+ correcteur azoté au robot (1 kg par 2,5 l de lait).

Arsène Barzen a fait le choix de nourrir ses vaches avec des protéines de proximité. Il a d’abord substitué le soja d’importation par du colza puis par du SLX 25, des produits de la « région ».

« Aujourd’hui les 2/3 de la protéine que je donne à mes vaches est apporté par le SLX 25 ».

Arsène Barzen privilégie les circuits courts. Sa production est achetée par des gens de la région et il lui semble logique et naturel de privilégier des approvisionnements de « matières premières qui n’ont pas fait des milliers de km ».

Au début quand il a remplacé le soja par le SLX, il y avait moins de protéine dans la ration, mais maintenant il a trouvé un bon équilibre.

Depuis 2-3 ans il a basculé vers des approvisionnements non OGM. Et depuis 1 an, il est accompagné dans sa démarche par sa laiterie Arla qui verse 1 ct de plus au litre de lait (10 euros/1000 l) aux éleveurs qui achètent des aliments non OGM, comme le SLX.

Piet Van Luijk, négociant et producteur d’aliments non OGM au Luxembourg, accompagne Monsieur Barzen dans ses achats : « il a été très content quand on a pu lui proposer le SLX 25, pour remplacer le soja ou le colza et apporter de la protéine dans sa ration. Le SLX 25 avec la luzerne, la pulpe et la drêche de blé apporte beaucoup de protéines, il améliore bien sa ration ".