Process déshydratation pulpe de betterave

Le process de déshydratation pulpe de betterave

Schema Bettrave fr

 

De la betterave à la pulpe déshydratée

D’où vient la pulpe déshydratée ? De la betterave sucrière. La pulpe déshydratée est constituée des parois des cellules de la racine de la betterave après extraction du sucre.

C’est un aliment riche en cellulose digestible, parfaitement adapté à l’alimentation des ruminants.

La transformation de la betterave en pulpe déshydratée :

1- De la récolte à la transformation

Les betteraves récoltées passent dans de puissants lavoirs. Une fois épierrées, nettoyées, lavées elles sont ensuite découpées en fines lamelles ou cossettes.

Obtention de pulpe surpressée :

Ces cossettes dont on a extrait le sucre, par un principe de diffusion (courant d’eau chaude à 75°C), sont alors appelées pulpes humides ou pulpes fraiches et contiennent 90% d’humidité.

Un passage dans une première série de presses les transforment en pulpes surpressées (72 % d’humidité).

2- La déshydratation

Acheminées vers l’atelier de déshydratation ces pulpes sont séchées dans un tambour sécheur rotatif. Grâce à un courant d’air chaud (600 à 800 °C en entrée de sécheur), elles sont amenées à 12 % d’humidité. 

3- La fabrication des pellets

Ces foisons, pulpes séchées non agglomérées, sont passés dans des presses (filières) pour être granulés en pellets de 6 ou 8 mm de diamètre.

La pulpe ainsi déshydratée peut être directement consommée par les animaux ou stockée.

4- L'homogénéisation

Nos pulpes de betterave déshydratées (Pulpotop) tracées et analysées sont classifiées en fonction de critères physico-chimique (Matières minérales, cendres Hcl, durabilité, couleur…) pour être orientées vers des utilisations spécifiques (cunicole, pet-food…).