Effet du niveau d’apport de concentrés sur la réponse à un apport de graines de lin extrudées ou à de l’extrait protéique de luzerne sur le profil en acides gras des laits

Nos publications

en recherche et développement

En tant que partenaire privilégié des grands intervenants de la nutrition animale, les axes de recherches sont réalisés à travers de nombreux partenariats français et étrangers avec des centres de recherches (instituts, écoles, centres techniques de nos clients) et organismes de développement.

Nous nous appuyons sur des réseaux de compétence en agronomie, nutrition animale, optimisation des process.

Participants : INRA, Valorex, Désialis

Objectif

Des aliments riches en acides gras (AG) polyinsaturés sont apportés dans l’alimentation des vaches laitières pour modifier le profil en AG des laits en augmentant sa teneur en AG insaturés, en C18:3 n-3 et en acide ruménique. L’objectif de cet essai était de mesurer la composition en AG des laits produits à partir de 2 sources naturelles d’oméga-3 distribuées à des vaches recevant un apport normal ou élevé de concentrés.

Conclusion

La réponse sur le profil en AG du lait consécutif à l’apport de lipides riches en oméga 3 chez la vache laitière est modulée par le niveau d’apport de concentrés. Le C18:3 de l’EPL est mieux protégé des phénomènes d’hydrogénation ruminale que celui du lin extrudé. Le lin extrudé est associé à des diminutions plus importantes des AG saturés.

Pour voir cette synthèse cliquez-ici.

Pour voir le poster associé cliquez-ici.