Des leviers pour réduire le picage chez la poule pondeuse

Nos publications

en recherche et développement

En tant que partenaire privilégié des grands intervenants de la nutrition animale, les axes de recherches sont réalisés à travers de nombreux partenariats français et étrangers avec des centres de recherches (instituts, écoles, centres techniques de nos clients) et organismes de développement.

Nous nous appuyons sur des réseaux de compétence en agronomie, nutrition animale, optimisation des process.

picage poule pondeuse

L’épointage du bec est systématiquement pratiqué en France sur les poules pondeuses afin de limiter les conséquences négatives du picage sévère.

Toutefois, cette pratique est remise en question par la société civile et en cours d’interdiction dans plusieurs pays européens. Dans ce contexte, le projet Epointage a été initié afin de tester différentes voies de progrès dans l’objectif de limiter le picage sévère chez la poule pondeuse. Cette étude s’est déroulée entre 2015 et 2018 et a débuté par la réalisation d’une enquête épidémiologique. Celle-ci avait pour but de déterminer l’ampleur des problèmes de picage dans les élevages de poules pondeuses en France (sol avec accès plein-air et en cages aménagées) ainsi que mieux comprendre les facteurs associés à sa présence. Un autre volet de cette étude visait à proposer aux éleveurs des solutions pratiques pour élever des poules non épointées tout en préservant leur bien-être et leur santé, en testant l’intérêt de différentes solutions d’enrichissements chez des poules aux becs intacts ou épointées. Pour y répondre, des essais expérimentaux ont été réalisés sur les sites de l’ANSES à Ploufragan et de l’UE PEAT à Nouzilly. Les résultats principaux de ces travaux sont présentés dans cette synthèse et ont permis l’élaboration de recommandations sous formes de fiches techniques qui seront disponibles pour la filière.

Télécharger le PDF : Etude picage ANSES