Tourteaux de colza semi gras et luzerne concentrée : des opportunités locales pour remplacer le soja dans des rations de vaches laitières

Nos publications

en recherche et développement

En tant que partenaire privilégié des grands intervenants de la nutrition animale, les axes de recherches sont réalisés à travers de nombreux partenariats français et étrangers avec des centres de recherches (instituts, écoles, centres techniques de nos clients) et organismes de développement.

Nous nous appuyons sur des réseaux de compétence en agronomie, nutrition animale, optimisation des process.

Participants : Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, EPL de FONTAINES, Institut de l’élevage, Désialis

Objectif

Les filières AOP fromagères de Bourgogne recherchent des solutions permettant de s'affranchir du tourteau de soja et souhaitent s'orienter vers le marché des protéines végétales produites localement. Le tourteau semi-industriel de colza à 10% de MG permet de composer des rations efficaces du point de vue technique et économique sous réserve de maintenir un taux de matière grasse de la ration inférieur à 4%. L’ajout d’extrait de luzerne ou de luzerne déshydratée locale permettrait d'atteindre cet objectif.

Conclusion

La production accrue de lait pour les lots expérimentaux a entrainé une baisse du TB uniquement par un effet de dilution. Le besoin d’énergie supplémentaire correspondant a entraîné une augmentation de l’ingestion.

L’utilisation de tourteau de colza gras couplé à de la luzerne riche en protéine permet une augmentation de la production laitière et de la matière protéique par rapport au tourteau de soja. La ration est plus efficace, plus économique et offre un profil en acides gras plus favorable pour la santé humaine.

Les auteurs remercient le Conseil Régional de Bourgogne dans le cadre du CIP lait, le conseil Général 71 et les salariés de l’exploitation de Fontaines.

Pour voir cet article cliquez-ici.

Pour voir la synthèse de l'essai n°1.

Pour voir la synthèse de l'essai n°2.