Comment utiliser la drêche de blé Weefirst dans les aliments porcelets ?

Nos publications

en recherche et développement

En tant que partenaire privilégié des grands intervenants de la nutrition animale, les axes de recherches sont réalisés à travers de nombreux partenariats français et étrangers avec des centres de recherches (instituts, écoles, centres techniques de nos clients) et organismes de développement.

Nous nous appuyons sur des réseaux de compétence en agronomie, nutrition animale, optimisation des process.

Participants : CHAMBRE REGIONALE D'AGRICULTURE DES PAYS DE LA LOIRE, DESIALIS

Objectif

Un précédent essai réalisé à la Ferme expérimentale porcine des Trinottières a démontré l’intérêt de la drêche de blé Weefirst comme alternative au tourteau de soja dans les formules des porcs charcutiers (voir AIRFAF contact n°1 2013).

Dans les aliments de post-sevrage, la substitution totale du tourteau de soja est plus problématique. C’est pourquoi deux essais successifs ont été réalisés sur les possibilités d’utilisation de la drêche de blé Weefirst dans l’aliment 2ème âge : l’un en substitution totale et l’autre en substitution partielle du tourteau de soja.

Conclusion

L’apport de 20% de drêches de blé dans les aliments porcelets en association avec 10% de tourteau de soja permet d’obtenir :

un niveau d’ingestion journalière comparable à celui des porcelets témoins recevant une ration à base de tourteau de soja
une vitesse de croissance comparable à celle des porcelets témoins recevant une ration à base de tourteau de soja
une réduction de moitié des besoins en tourteau de soja dans les aliments porcelets fabriqués à la ferme.

Pour voir la synthèse complète, cliquez ici.