Les déshydratés, au service du bien-être animal

Le confort est indispensable aux bovins afin d’assurer bien-être, santé, productivité et longévité. Il répond aussi à une demande sociétale forte et donne une image valorisante de l’élevage.

La qualité et l’équilibre des rations interviennent dans le confort de la vache laitière. La ration, offerte à volonté, doit présenter un niveau en protéines, énergie, minéraux et vitamines conforme aux recommandations actuelles.

 Autant de qualité que l’éleveur peut retrouver dans les produits déshydratés sous forme de pellets.

Dont les caractéristiques physico-chimiques permettent de participer activement au bon fonctionnement ruminal.

Ainsi, en fonction de leurs caractéristiques les produits déshydratés peuvent :

  • Favoriser l’activité de la flore cellulolytique et donc la digestion dans le rumen.
  • Favoriser la rumination et donc la dégradation ruminale.
  • Stabiliser le pH du rumen et en atténuer ainsi les variations trop importantes préjudiciables à l’activité de la flore du rumen et à la valorisation de la ration

 

Article bien être

 

De plus, l’apport de fibres physiques déshydratées, courtes et régulièrement consommées, favorise la rumination et le retour des substances tampons contenus dans les 200 à 250 litres de salive sécrétées par jour.  Grâce à la structure physique de la ration, la vache passe 8 à 10 heures par jour à ruminer, de préférence en position couchée.

Plus on améliore la qualité de la dégradation dans le rumen et ainsi, ses conséquences sur l’efficacité alimentaire, le bien-être de l’animal, son appétit, ses performances et sa longévité.